C’est ça la France

Publié le par lecteur

C’est ça la France

Les écolos veulent le vote obligatoire. Fillon veut tuer la retraite. Sarkozy comparé à De Gaulle. Internet en danger de flicage. Les drames au secours de la popularité d’Hollande. Ils votent Le Pen et alors ? Valls attaque l’humoriste Dieudonné parce qu’il parle juste ! Pendant ce temps, la France perd pied en Afrique et Boko-Aram massacre les populations. Et la langue anglaise continue de détruire la culture francophone. C’est çà la France !

Vote obligatoire, la dernière trouvaille des Ecolos pour s’en sortir

L’imbécillité de cette disposition dépasse l’entendement ! La propension de la droite hollandiste au pouvoir (ex-parti socialiste) à prendre les Français pour des idiots laisse pantois !

Voyons, de quoi s’agit-il en réalité ! Eh ! bien ni plus ni moins que de masquer, par un tour de passe-passe, l’incapacité des politiciens à convaincre du bien-fondé de leur action. Qui prône une telle mesure ? Des écolos bourgeois, dont le noble François Goullet de Rugy ! On se demande bien pourquoi ? Qu’espèrent-ils ? Glaner la proportion de voix qui les mettrait à un pourcentage à deux chiffres. Raisonnement stupide autant que puéril, indignes des Verts !

Se posent-ils même la bonne question, face à une France coupée en deux, avec d’un côté ceux qui votent, et les autres, qui ont toutes les raisons de ne pas le faire ? Non ! On choisit, ou on s’apprête à la faire, la coercition de l’obligation ! Nous ne sommes pas en Belgique, mais en France ! L’obligation de voter, c’est vouloir contraindre, infantiliser, culpabiliser ? Quelle punition pour les réfractaires : la mort, la prison à vie, l’amende pour les sans ressources ? C’est crétin !

Si les promoteurs de cette stupide idée étaient d’excellents hommes politiques, compétents, dévoués, désintéressés, elle ne leur aurait même pas effleuré l’esprit, car le peuple plébiscite la qualité, sans qu’il soit nécessaire de le contraindre à mettre un bulletin dans l’urne ! Le drame pour eux, c’est que depuis un demi-siècle, ils sont embourbés dans la médiocrité, tout en se prenant pour des génies.

Fillon veut-il supprimer la retraite ?

Pendant ce temps, du côté de l’UMP, Fillon, craint d’être largué par ses « ennemis » dans la course à la primaire ! Amnésique, le psychorigide –il a oublié qu’il fut le chef d’orchestre zélé du sarkozysme pendant 5 ans- prêche ni plus ni moins la fin d’un âge limite au travail.

C’est ainsi qu’il faut interpréter son intention de porter l’âge de la retraite à 65 ans. Car, cela signifie, pour ceux dont l’espérance de vie n’est que de 60 à 65 ans, c’est à dire les classes les plus défavorisés, ne jamais atteindre le but. Où la soif d’exister politiquement de l’ex-séguiniste, qui n’a rien d'original à apporter à la France, va-t-elle le mener dans la surenchère par rapport à l’agité ? Son mentor doit se retourner dans sa tombe.

Sarkozy, le nouveau De Gaulle, selon Guaino

Pendant ce temps, toujours à l’UMP, Guaino tente, dans un bouquin, de s’approprier, sinon la pensée gaullienne, du moins son image, pour la plaquer sur son chantre. Veut-il faire passer l’idée que le minus Sarkozy possède la dimension du grand Charles ? De quoi se tordre de rire ! Les vrais gaullistes vont enrager, eux qui ont vu le petit sergent de la CIA démolir l’héritage gaulliste, tourner le dos à des positions gaulliennes intangibles, qui ancraient l’indépendance de la France.

Comparer Sarkozy à De Gaulle, c’est une plaisanterie M. Guaino ! Votre champion et pas mal de ses sbires sont empêtrés dans de multiples affaires judiciaires qui risquent de les conduire en prison, l’intègre, il fallait vraiment oser !

Flicage d’Internet, la liberté d’expression et de communication en lambeaux

Qu’à cela ne tienne, Valls achève l’oeuvre liberticide de son idole Sarkozy, avec la loi sur le Renseignement. Une pure abjection pour les droits du citoyen. Vivement dénoncée par Eva Joly, qui a demandé la saisine du Conseil Constitutionnel !

Pendant ce temps, la Libye, massacrée par Sarkozy, est devenue une terre de guerre. En Irak, un autre pays massacré par un autre fou, l’Etatsunien Bush, en 2003, s’est transformé en champ de bataille, entraînant la Syrie dans le chaos, déstabilisée par le sioniste Netanyahou, responsable de la mort de 2000 morts palestiniens, à Gaza, pendant l’été 2014.

Nos présidents français sont de "grands" visionnaires de la géopolitique internationale. Là où ils passent, là où ils prennent le risque de faire tuer des soldats français, le désordre ne tarde pas à s’installer durablement, en faisant des milliers de victimes, parmi les populations civiles. Tout çà pourquoi ? Pour défendre l’ordre international défini par les puissances financières occidentales !

Les drames au secours de la popularité de Hollande

La popularité en berne de Hollande et de son Premier ministre s’est traduite par une déroute sans précédent aux élections départementales –la mascarade du siècle qui fait élire des conseillers départementaux anachroniques, parfaitement inutiles, dont la disparition est, normalement, programmée à très court terme.

« Heureusement » pour les deux acolytes, deux événements dramatiques vont leur permettre de se raccrocher aux branches de l’émotion : l’attentat de Charlie Hebdo et le crash de l’avion de la filiale de Lufthansa. Depuis, le moindre fait divers est récupéré pour se mettre, sinon en valeur, au moins en avant, en espérant gagner des sentiments positifs.

Ils votent Le Pen ! Et alors ?

Pendant ce temps Marine Le Pen creuse son sillon. Ce ne sont pas les récentes péripéties avec son père qui entraveront sa marche vers les succès. Ceux qui votent Front national sont-ils des parias de la république ? Loin de là. Nombre d’entre eux, d’origine modeste, ont de légitimes raisons de se détourner de l’offre politicienne institutionnelle. Qui apprécierait d’être cocufié après chaque élection ? Celui qui ne manque de rien ! Pas celui qui manque de tout ou presque ! Pourquoi culpabiliser ses Français-là ?

Mélenchon a depuis longtemps mis en exergue le danger de voir les masses populaires migrer vers le FN, à cause des trahisons répétées de la gauche au pouvoir. Malheureusement, le Front de Gauche, associant le Parti de Gauche à un Parti Communiste « institutionnalisé » plus attaché à conserver ses sièges et ses ententes avec le PS, n’a jamais pu fonctionner à plein régime, pour capter le mécontentement populaire à son avantage !

Dieudonné, censuré par Valls, plébiscité par le public

Pendant ce temps, Valls, qui n’a sans doute rien de mieux à faire, fait une fixation sur l’humoriste Dieudonné, devenu sa tête de Turc, et taille allègrement dans la liberté de railler, de se moquer, d’interpeller… un droit reconnu depuis toujours aux bouffons et autres fous du Roi. Ceci ayant pour effet dévastateur d’attiser l’hostilité de ceux qui ne reconnaissent pas aux 14 millions de juifs de la planète l’arrogante prétention de se proclamer « peuple élu » !

La mise à l’index de cet humoriste talentueux et courageux, dans un contexte bien-pensant orienté où l’impertinence et l’insolence sont devenues actes criminels, Dieudonné dit tout haut, ce que beaucoup pensent, tel que Coluche le faisait, avec la même verve et la même lucidité ! Les attaques de Valls n’altèrent en rien sa popularité et son succès, immense, dans les salles françaises et sur les petits écrans africains, libres eux, quand la télé française, payée par nos impôts, aux ordres de Valls, interdit l’humoriste d’antenne ! Une honte !

Le jeu trouble de la France, en Afrique subsaharienne

Pendant ce temps en Afrique subsaharienne, la corruption continue de gangrener les rouages des Etats. Malgré une croissance annuelle moyenne (affichée) de 5%, la pauvreté reste la plaie pour des populations dont le nombre explose.

Pendant ce temps, pour contrer la Chine omniprésente et limiter l’influence grandissante des Etats-Unis, la France guerrière de Hollande, sur les traces de Sarkozy, en Côte-d’Ivoire, tente de mettre au pas ses anciennes colonies récalcitrantes, en les déstabilisant, selon les panafricanistes.

Pendant ce temps, en Afrique subsaharienne, Boko-Aram sème la terreur et massacre atrocement les populations du Nord Cameroun, du Nigeria et du Tchad. Trois pays qui ont pris en main leur défense, pour éradiquer ces cohortes de bandits qui, selon les panafricanistes bien renseignés, détiennent des armes neuves de fabrication française. La déstabilisation de certains pays, comme l’encombrant Cameroun, a pour l’heure échouée. Il est frappant de remarquer que la Centrafrique voisine n’a pu, elle, maintenir sa paix intérieure…

La langue française en perdition

Pendant ce temps, la langue chewing-gum états-unienne, vecteur de l’hégémonie économique de ce pays, étend son emprise sur la planète, via les réseaux publics (ou institutionnalisés) d’espionnage à son service, tels Facebook, Yahoo, Twitter, etc.

Feue la culture française, dira-t-on bientôt, tant les dégâts infligés aux structures mentales des populations francophones sont perceptibles. A l’exemple de Michaëlle Jean, la Canadienne, nouvelle Secrétaire Générale de la Francophonie, touchée par le virus, laquelle, le 30 novembre 2014, à Dakar, ne pu s’empêcher de conclure son discours d’investiture en… anglais !

Tout fout le camp !

Verdi

Dimanche 19 avril 2015

Commenter cet article